Archives de catégorie : Textuel

A venir

Les vacances sont finies, je peux me remettre à l’écriture avec plus de sérieux, et j’en suis ravie.

On ne peut pas dire que l’écriture était au point mort dans le tourbillon du fils à la maison car je comptabilise malgré tout des bouts, ce qui me convient car chaque bout est une histoire potentielle, un poème à améliorer, une unité qui se suffit finalement à elle-même.

Une bonne année à tous avec cette image.

S’élever – Absorber – Avancer

Les improvisations du fils

Comme il me voit écrire des textes, le fils, 5 ans, aime bien aussi inventer des histoires. Il me demande de les prendre en note. La dernière en date, alors que je lui disais que je voulais travailler sur le thème ma ville est une île (ce que je n’aurais sûrement pas le temps de faire in fine), c’est celle-ci (non retouchée).

La terre s’est transformé en île. L’île a chaviré dans l’océan.

Un bout de terre s’est transformé en volcan. Un bout de terre s’est envolé dans le ciel puis est tombé du ciel dans l’océan.

Un tableau était mis sur une plage à côté de l’océan, il y a eu une grosse vague, la grosse vague a emporté le tableau dans l’océan, il a été emporté très très loin.

Et il y a un volcan. La lave a emporté le tableau dans le volcan, le tableau s’est cassé et s’est transformé en lave comme si la lave se fabriquait d’elle-même.

Quelqu’un a dessiné sur le bord de la plage à côté de l’océan et quand il a dessiné, le vent a emporté le dessin dans les vagues et le dessin s’est déchiré dans l’océan. Tant pis pour lui. Ça fera des petites cartes pour les petits poissons. Les morceaux qui se sont déchirés dans l’océan, se sont envolés et se sont enterrés sous le sable de la plage.

Des publications, autre part

Vous pouvez retrouver d’autres de mes textes sur Le Pan poétique des Muses.

Le premier, « Bouche en coeur » était une proposition à l’appel à texte sur le thème « poétesse »

http://www.pandesmuses.fr/periodiques/sdm/poetesse-popineau

Le second, « Mon rêve rit d’une rêverie » était une réponse à l’appel « Rêveries fleuries » dans le cadre d’un recueil de reconfinement.

http://www.pandesmuses.fr/reveriesfleuries/cmp-revereverie

Sélection de livres jeunesse par un enfant d’école maternelle – 2

Dans la première sélection que vous trouverez ici, l’enfant en question était en moyenne section. Il est désormais en grande section mais la précédente liste reste pertinente.

Vous trouverez dans cette seconde liste des ouvrages que j’avais oublié de mentionner et qui font pourtant partis des livres les plus lus ou commentés et des ouvrages plus récents mais qui ont du succès.

Encore une fois, ce n’est pas ma sélection mais bien celle opérée par l’usage qu’en fait un garçon de maternelle.

La mouette aux petites ailes, Christophe Boncens, Coop Breizh, Beluga Editions

Moustache a disparu, S. Reit et E. Blegvad, Un petit livre d’or, Editions des deux coqs d’or, 1973 (livre trouvé en vide-grenier ou brocante)

Simon le raton a une nouvelle maison, S. de Mullenheim / R. Guyard, Mes p’tits albums, Auzou

(livre offert par les grands-parents et qui tombait à pic car nous avons déménagé peu de temps après. J’ai vraiment eu l’impression que le fils parvenait à s’identifier au raton et que ça l’a aidé dans la transition. Je pense que je vais essayer d’en avoir d’autres de la série : Simon a une nouvelle maîtresse et Simon a une petite soeur pour finir d’accompagner les changements de ces derniers temps).

Martin le pingouin a un nouveau voisin, Yann Walcker, Vanessa Gautier, Auzou

La chèvre biscornue, Christine Kiffer et Ronan Badel, les P’tits Didier, Didier Jeunesse

Graine de carotte, Claire Garralon, Cécile Hudrisier, Didier Jeunesse